Une rencontre pour le moins originale !

Je vous présente donc Laurent créateur et directeur de cette enseigne de thé farfelue.

C’est à 18 ans qu’il mit la première fois les pieds à Angers pour ses études (mathématiques et économie). Il devient alors Angevin de cœur, se disant même plus chauvin qu’un propre Angevin ! Notre douceur angevine lui donna donc envie de poser ses valises dans notre ville et un matin, il eut envie de raconter l’histoire de notre région d’une façon très originale !

Il y a toujours un moment dans notre vie où on en a marre de notre taff, où l’on veut créer quelque chose, se donner des défis… Après chacun gère cette période à sa façon, lui, il décida de claquer la porte et de créer une chose qui lui ressemble. Adepte de thé, c’est grâce à un mélange de hasard et de réflexion qu’il décida de créer sa propre marque. Le nom « Lagosta » pour le goût ! Le goût : Lagosta, Lagosta : le goût, du goût et des histoires 🙂 Ce n’est que plus tard qu’il découvrit que cela signifiait langouste ou homard en portugais.

Ne voulant pas faire comme les grandes enseignes en partant du goût du thé et en créant le packaging après, lui, décida de trouver une histoire à raconter à travers le goût du thé. Ce qui lui permet de se différencier dans ce monde très concurrentiel.

Étant pour l’instant sous le statut d’une SARL, il aimerait devenir une marque à par entière et ouvrir un jour, une boutique mais bien sûr avec un concept propre qui lui est propre!

Son bureau se trouvait chez lui, cela devenait compliqué à gérer avec les stocks, il fit donc le choix de travailler en partenariat avec un ESAT (Établissement et Service d’Aide par le Travail) pour le conditionnement, gérer les stocks et l’envoi. Laurent est seul dans sa boite ce qui empiète sur sa vie personnelle. De plus, il est toujours à la recherche de bonnes idées, de partenariats pour la création de ses futurs thés et gère aussi ses différentes pages internet… D’ailleurs, il est à la recherche d’un bon comptable si quelqu’un est opérationnel !

Une fois l’histoire et les ingrédients trouvés, il envoie sa recette à 6-7 de ses fournisseurs situés en France, Allemagne et Angleterre. Ceux-ci lui proposent une composition que Laurent teste et c’est celui qui s’approche le plus de son idée de base qui sera sélectionné pour créer son thé.

Ses créations sont vendues via son site internet, mais vous pouvez aussi les retrouver dans certains magasins partenaires (pick eat, le carré d’Anjou, The cake around the corner à Angers..)

 

 

 

Je vous invite à aller au salon de thé « The cake around the corner » pour y goûter son « special Tea » un goût délicieux d’Apple pie (pâtisserie typique américaine). Humm, ce somptueux mélange de pomme et de cannelle avec un petit goût d’amande servant de liant pour cette recette.

 

 

 

 

 

 

 

Vous y trouverez aussi de délicieuses recettes à base de thé Lagosta, et un thé pour le moins original, un thé qui fume !

 

 

 

Voici comment sont regroupés les thés Lagosta sur le site :

  • Sacré Français (orange cointreau, cosmopolitan tea)
  • Plantagenêt et Cie (Le Bon Roi René, Arthur 1er, Yolande d’Aragon, Marguerite d’Anjou…)
  • Le grand bazar (Celui-ci est composé de thé réalisé pour des événements spécifiques, des Angevins, des amis, animaux… Pour représenter Angers d’aujourd’hui comme Catfish TeaRoom, Little Monster Tea rose, Joachim du Bellay…)
  • Les Pisse-mémé (bientôt en ligne 🙂 )
  • Les classiques (Rooibos, Sencha, Keemun, Ceylan…)
  • Coffrets et Accessoires (du top du top, du jamais-vu aux classiques ! Par exemple mon coup de cœur : « Coffret Catfish  TeaRoom, est composé de 3 tubes au design d’un vieil ampli à lampes. Ce coffret est muni d’une puce NFC (et d’un QR Code). En approchant votre Smartphone du coffret, des vidéos ou des morceaux de Catfish apparaitront. Le contenu pouvant être changé à tout moment selon les envies du groupe » et pour les accesoires plus classique: les filtres papier, cuillère à thé et coffret 3 tubes dégustation)

C’est bien parce que c’est vous et que je suis gentille, que je vais vous dévoiler quelques petits secrets… L’envers du décor, le pourquoi du comment et je dirai même plus l’histoire du goût !

Voici quelques thés :

  • Marguerite d’Anjou : elle était reine d’Angleterre pendant la guerre des Deux Roses, alors quoi de mieux pour la représenter ? Un bon thé à la rose !
  • Foulques Nerra : Personnage très sombre, coupant des têtes au fond des bois, pour lui rien de tel qu’un bon thé noir aux notes de réglisse, de fenouil et un peu de camomille pour apaiser le tout…
  • Yolande D’Aragon, était certes une reine, mais n’avait pas une vie de fofolle… Ce ne fût pas si simple de trouver la composition ! Un petit air de Boby Lapointe et se fût la révélation, un thé à la vanille bien sur 🙂
  • Un peu d’auto dérision pour Jeanne d’Arc … Va pour un goût de fumé !
  • Joachim du Bellay lui, se dorait la pilule en Italie pendant la renaissance. Juste au moment de l’introduction de l’amande dans la pâtisserie italienne. Un peu d’amande pour la dolce Vita, du bleuet pour la France et un peu de prune pour rappeler le délicieux pâté aux prunes Angevin et le tour est joué !

Maintenant allez sur le site internet http://www.lagosta.fr/  pour découvrir les autres succulentes recettes

Hé ! Vous avez vraiment cru que j’allais vous donner de vrais secrets 🙂  je vais demander à Laurent s’il est d’accord pour vous livrer une recette en avant-première !

Fi-de-garse ! Il a accepté 🙂

Pour vous, et en avant première :

Bientôt pour vos papilles un thé Apocalypse ! Hummm que se cache t-il derrière ce nom ? Du thé noir, un peu de guarana (pour tenir éveillé toute la nuit) et de la grenade (parce que ça explose).

J’ai failli oublié de vous parler de la petite dernière la #lagostafiat , une belle petite voiture bleu ciel, décapotable qui sert de bar à thé ambulant pour ravir les papilles de tout le monde et partout où vous vous trouverez!

      

Facebook https://www.facebook.com/lagosta.fr/

Instagram https://www.instagram.com/lagosta_fr/

Site internet http://www.lagosta.fr/

Tôpette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *