Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

L’herbe « à adirer »

On croyait dans le temps anciens, dans le Baugois, qu’il était maléfique de mettre le pied sur une herbe malfaisante dite « à adirer ». D’autant plus que quoi qu’on ait voulu faire, il était impossible de l’éviter. Histoire pour convaincre les sceptiques :

Un jour, un individu se rendit dans une forêt pour examiner des arbres qu’il voulait acheter. Les moindres sentiers lui étaient aussi connus que les allées de son jardin. Néanmoins, ayant mis le pied sur l’herbe à adirer, il perdit complément le sens de la direction. Trois fois, il repassa dans la voie qu’il aurait dû prendre, sans la reconnaître. Il fut alors obligé de demander assistance à un passant, qui l’aida à retrouver son chemin et à sortir du bois.

Autre histoire du même genre  : Un cultivateur revenant des champs voulut, un jour, traverser une vigne qu’il possédait derrière son habitation. En entrant dans le clos, il mit malheureusement le pied sur « la mauvaise herbe » et ne put trouver la direction de son domicile. Toute la nuit, il arpenta son terrain, et ce ne fut que le matin à l’aube qu’il aperçut enfin son logement contigu, ô ironie, à la pièce de terre d’où il essayait vainement de sortir depuis la veille au soir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *